Méteo

La Météo des Belleville en temps réel
Mon quotidien

Amélioration de l’habitat

Accueil > Mon quotidien > Mon logement > Amélioration de l’habitat
Mis à jour le 26/05/2020

Actualité : Information Covid-19

En cette période de déconfinement progressif, les techniciens d’Urbanis sont disponibles par téléphone (04 79 33 21 26) pour :

  • Orienter vos réflexions,
  • Vous conseiller techniquement,
  • Vous informer sur les aides financières possibles.

L’ouverture au public des bureaux sera effective à compter du 1er juin 2020 mais les visites de terrain ont repris sous certaines conditions :

  • Signature d’une charte de visite par le propriétaire en début de visite en prenant soin d’en appliquer les consignes. Si les conditions de sécurité et de santé ne sont pas remplies, le conseiller se donne le droit de suspendre la visite à tout moment.
  • Concernant les entretiens particuliers à réaliser par les chargées de mission sociale, les entretiens par téléphone sont à privilégier dans la mesure du possible s’ils s’y prêtent.
  • Mise en place des gestes barrières et précautions nécessaires :

 – Avant chaque intervention sur site, l’intervenant se lave les mains au gel hydroalcoolique, porte le masque et se dote de masques jetables à donner aux propriétaires s’ils n’en ont pas.

 – Respect des distances pendant la visite

 – En sortant de la visite : désinfection à la lingette des équipements utilisés

 – Retour au garage / parking : nettoyage voiture (volant, commandes, levier de vitesse, poignées,..)

Opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH) 2016- 2021

Au titre de l’OPAH « Coeur de Tarentaise Habitat », la communauté de communes vous permet de bénéficier de conseils gratuits et de subventions pendant cinq ans (fin de l’opération fixée au 28 juillet 2021).

Les travaux recevables pour les propriétaires occupantsLes travaux recevables pour les propriétaires bailleurs
  • Travaux lourds pour rénover un logement indigne ou très dégradé
  • Travaux visant à améliorer le confort thermique de votre logement
  • Travaux d’adaptation du logement pour favoriser le maintien à domicile
  • Travaux visant à améliorer la sécurité et le confort des logements
  • Travaux lourds pour rénover un logement indigne ou très dégradé
  • Travaux visant à améliorer le confort thermique de votre logement permettant l’atteinte d’un gain minimal sur la consommation énergétique de 35%
  • Travaux visant à améliorer la sécurité et le confort des logements
  • Travaux visant à remettre sur le marché un logement vacant
  • Travaux de reconversion de grange en logement locatif conventionné
Attention : Les travaux ne doivent en aucun cas être débutés pour que l’aide puisse être versée.

Le dispositif d’aides

Pour les propriétaires occupants :

  • Les aides sont fonction des revenus (dernier avis d’imposition)
  • En contrepartie, le propriétaire occupant s’engage à occuper son logement à titre de résidence principale pendant six ans.

Pour les propriétaires bailleurs :

  • Les aides sont conditionnées par l’état initial du bâti, par le montant de loyer pratiqué après travaux et par la performance énergétique atteinte.
  • l’avantage fiscal Cosse est complémentaire au dispositif d’aides
  • En contrepartie, le propriétaire bailleur s’engage à louer à titre de résidence principale pendant au moins neuf ans.

Les conditions d’éligibilité aux aides financières

Les logements concernés doivent être achevés depuis plus de 15 ans et être destinés à une occupation à titre de résidence principale.

Les travaux doivent obligatoirement être réalisés par une entreprise du bâtiment fourniture ET pose.

Information et conseils gratuits auprès de la société URBANiS missionnée par la CCCT : 04 79 33 21 26 ou chambery@urbanis.fr

Un kit thermique à votre disposition

Vous souhaitez avoir une idée de la consommation d’électricité, d’eau et de performance énergétique de votre logement ? La communauté de communes Coeur de Tarentaise met à votre disposition gratuitement un kit thermique comprenant :

  • une caméra infrarouge pour identifier les zones de pertes de chaleur ;
  • un wattmètre pour mesurer la consommation électrique des appareils ménagers ;
  • un débitmètre pour quantifier les débits d’eau des robinets ;
  • un luxmètre pour mesurer le niveau d’éclairage des pièces

Information et réservation du kit au 04 79 24 41 41 ou contact@coeurdetarentaise.fr

Programme Coach Rénov pour vos projets de rénovation en Tarentaise

L’Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise (APTV), en partenariat avec l’Asder, a mis en place une plateforme « Coach Rénov »  :  Des conseillers techniques de l’ASDER, espace d’information énergie de la Savoie, sont mis à disposition gratuitement des propriétaires pour les accompagner dans les différentes étapes de leurs projets d’isolation et de rénovation énergétique, d’un point de vue tant technique qu’administratif.

Ce service s’adresse à tous les propriétaires du territoire, que leur bien soit une maison individuelle ou un appartement, en résidence principale ou secondaire, et ce, sans limite de date de construction, ni de condition de ressources. Il doit permettre à chaque propriétaire engagé de faire les meilleurs choix en fonction de ses ambitions, de ses contraintes et de ses moyens, dans l’optique de :

  • Diminuer la facture énergétique,
  • Améliorer le confort de vie,
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre,
  • Participer à la valorisation patrimoniale, notamment par le biais de la « valeur verte » (lien avéré entre le prix du bien et sa classification énergétique),
  • Soutenir la filière du bâtiment et participer à sa mutation (acquisition de savoir-faire en matière de rénovation énergétique, coordination entre les différents corps de métiers)
Vous êtes propriétaire d’une maison individuelleVous êtes propriétaire en copropriété
  • Premier rendez-vous d’information et d’orientation des propriétaires vers un accompagnement adapté à leurs besoins.
  • Selon les projets : visite technique du logement, étude de l’enveloppe du bâtiment (murs, toitures, fenêtres…) et des systèmes (chauffage, ventilation, éclairage…).
  • Accompagnement dans le choix des travaux et de solutions adaptées aux logements et aux situations (optimisation technico-économique).
  • Visite d’observation en cours de chantier et suivi des points critiques jusqu’à la réception des travaux.
  • Rencontre avec le conseil syndical pour sensibiliser et échanger avec les copropriétaires sur les attentes, possibilités et priorités d’actions à l’échelle de la copropriété.
  • Accompagnement dans la réalisation d’un audit personnalisé par un bureau d’études.
  • Définition et montage du projet de rénovation avec le conseil syndical et le maître d’oeuvre.
  • Montage financier de l’opération : orientation vers les aides mobilisables et les emprunts possibles à titre collectif et individuel.
  • Suivi de la réalisation du chantier et des consommations après travaux.

Renseignements auprès de :

  • l’APTV : 04 79 24 00 10
  • L’Asder : 04 79 85 88 50

Radon : Les risques d’exposition dans les habitations

Qu’est-ce que le radon ?

Le radon est un gaz radioactif incolore et inodore, présent naturellement dans les sols, mais plus fortement dans les régions granitiques et volcaniques. Les communes du Syndicat Mixte Pays de Tarentaise Vanoise sont particulièrement concernées. Le radon provient de la désintégration naturelle de l’uranium présent dans les sols et les roches. Lorsque le radon est libéré dans l’atmosphère, la concentration est généralement trop faible pour être préoccupante. Mais lorsqu’il s’infiltre dans un espace clos tel qu’une maison, il peut s’accumuler et atteindre des concentrations élevées.

Quels sont les effets du radon sur la santé ?

L’inhalation du radon accroît le risque de développer un cancer du poumon (deuxième cause de décès après le tabac ; entre 1 200 et 2 900 décès par an en France). La synergie radon/tabac est également dangereuse. On estime que le risque de contracter un cancer du poumon est augmenté significativement pour un fumeur exposé au radon.

Comment le radon s’introduit-il dans ma maison ?

Les parties directement en contact avec le sol (cave, vide sanitaire, planchers du niveau le plus bas, etc.) sont celles à travers lesquelles le radon entre dans le bâtiment avant de gagner les pièces habitées. L’infiltration du radon est facilitée par la présence de fissures, le passage de canalisation à travers les dalles et les planchers, etc. L’accumulation de radon est favorisée par le confinement et une mauvaise ventilation. On le retrouve également dans les matériaux de construction d’origine minérale.

Comment savoir si vous êtes exposé au radon ?

La présence de radon se mesure par la pose d’un dosimètre dans une pièce de vie, pendant au moins deux mois et durant la période de chauffage. Ce sont les conditions à remplir pour obtenir des résultats représentatifs des concentrations moyennes auxquelles vous êtes exposé dans votre habitation.

Lorsque les résultats de mesure dépassent la valeur de référence de 300 becquerels par mètre cube (Bq/m3), il est nécessaire de réduire les concentrations en radon par des actions simples ou des travaux dans votre habitation.

Pour la pose du dosimètre, il faut veiller à choisir un emplacement :

  • au rez-de-chaussée, en sécurité, à l’abri des chutes, des animaux, de la curiosité des enfants.
  • sur un meuble entre 1 mètre et 2 mètres du sol (représentatif des conditions d’inhalation), et à plus de 20 cm d’un mur.
  • à l’abri du rayonnement solaire, d’une source de chaleur et éloigné d’une fenêtre.
  • dans la mesure du possible, en dehors des cuisines, en raison des dépôts de grai

Comment réduire son exposition ?

– éliminer le radon présent dans le bâtiment en améliorant le renouvellement de l’air intérieur (renforcement de l’aération naturelle ou mise en place d’une ventilation mécanique adaptée) ;

– limiter l’entrée du radon en renforçant l’étanchéité entre le sol et le bâtiment (fissures, passage de canalisations, planchers…).

 Campagne d’information 2019-2020

 L’association de consommateurs et usagers CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie), en partenariat avec l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, en concertation avec le Syndicat Mixte Pays de Tarentaise Vanoise (73) organise une campagne d’information et de sensibilisation sur les risques liés au radon et les conseils pratiques pour les limiter. Pour la Savoie, l’association Vivre en Tarentaise (VET) sera le partenaire de la CLCV pour la conduite de l’action sur les 5 communautés de Communes membres de l’APTV.

A cette occasion, les habitants pourront se porter volontaires pour participer à une campagne de mesure de la quantité de radon présente dans leur habitation, qui se déroulera d’octobre 2019 à mars 2020.  Si vous souhaitez participer à cette action, contactez l’Association Vivre en Tarentaise qui mettra gratuitement à votre disposition un dosimètre et vous indiquera comment procéder.

En fonction du résultat de la mesure réalisée, qui restera strictement confidentiel, les volontaires disposeront de conseils qui leur permettront de limiter les risques pour leur santé.

Contact : Association Vivre en Tarentaise- Le Villard d’Amont – 73210 Landry – alain.machet9@orange.fr – 04 79 07 29 30

Maire Les Belleville utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).