Méteo

La Météo des Belleville en temps réel
Mon quotidien

Le développement durable

Accueil > Mon quotidien > Environnement > Le développement durable
Mis à jour le 20/08/2019

Le développement durable

La définition couramment admise du développement durable est la suivante : “Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins” (Rapport Brundtland – 1987).

Jusqu’en 1965, Saint-Martin de Belleville vivait encore au rythme du passé : isolée dans son fond de vallée, la population avait pour unique ressource l’élevage, et pour richesse naturelle, la terre. Des siècles durant, elle a façonné un paysage d’exception.

A partir des années 1960-1970, la commune a ouvert largement ses portes au tourisme hivernal, enrayant ainsi l’inéluctable dépeuplement qui la menaçait. La station des Menuires allait voir le jour en 1964, celle de Val Thorens en 1972 et, enfin, la station-village de Saint-Martin en 1983.

La préservation de la qualité de l’environnement, qui constitue un des atouts majeurs de l’activité touristique, a toujours accompagné le développement de Saint-Martin de Belleville. A la suite du regroupement avec les communes de Villarlurin (1er janvier 2016) et de Saint-Jean de Belleville (1er janvier 2019), la commune nouvelle de Les Belleville s’étend aujourd’hui sur une surface de 22 755 hectares. Elle est composée de forêts dans le bas de vallée et d’immenses étendues en pente modérée dans sa partie haute. Près des deux tiers du territoire ont été conservés à l’état naturel, sans remontées ni pistes, notamment dans la vallée des Encombres et le vallon du Lou. De nombreuses espèces emblématiques de la faune et de la flore sont présentes dans notre vallée.

La commune est également très attachée à son patrimoine architectural : patrimoine religieux (églises baroques, chapelles) et rural (ancien moulin à eau, fours à pain…), pour lesquels un programme de restauration a été engagé.

Les actions de la collectivité sont nombreuses en faveur du développement durable, nous en ferons dans cette page une liste non-exhaustive.

Agir pour l’environnement

La démarche participante

  • La commune a signé la « Charte nationale en faveur du développement durable dans les stations de montagne » en décembre 2007, traduisant la volonté des maires « d’apporter des réponses concrètes aux évolutions climatiques afin de pérenniser les économies locales et de garantir un tourisme durable.
  • Un partenariat fort avec le Parc national de la Vanoise (PnV) : En septembre 2015, Saint-Martin a adopté la charte du PnV et le 30 avril 2016, a été signée la convention d’application conjointement par la commune et le PnV, formalisant ainsi notre engagement en faveur du projet de territoire porté par le Parc.
  • La participation de la commune dans les rencontres d’Alliance dans les Alpes avec, entre autres, l’organisation de séminaires à Saint-Martin de Belleville en 2010 et 2015.

Nature et paysages

La gestion des forêts et des bois

  • Fin des années 1970 : initialisation d’un programme de reboisement pour faire face à la déforestation importante qu’avait subi le territoire au Moyen-âge. 250 000 arbres ont ainsi été plantés dans un but essentiellement paysager.

Pour en savoir plus sur la gestion de nos bois et forêts, cliquez ici.

Améliorer la qualité des paysages et du cadre de vie

Pour découvrir nos paysages, rendez-vous ici.

La gestion de l’eau potable et de l’assainissement

Pour tout connaître de la gestion de l’eau, cliquez ici.

Accédez à la page dédiée à l’assainissement ici.

La gestion des déchets

Retrouvez la page dédiée aux déchets ici.

Sobriété énergétique et énergies renouvelables

Réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES)

  • Un pré-bilan Carbone expérimental a été effectué par l’association Mountain Riders durant l’été 2007 pour établir une estimation de la répartition des GES.
  • 2008 : Bilan CarboneTM effectué par Saunier et Associés.
  • Val Thorens, une station sans voiture, donne la priorité aux piétons.

Réduire la consommation électrique

L’éclairage public :
  • Installation de régulateurs de tension permettant d’abaisser et de stabiliser la tension pour réaliser des économies d’énergie tout en assurant un éclairage optimal.
  • Installation de LED :

– Pour les illuminations hivernales, en remplacement des ampoules incandescentes.
– Installation de lampadaires à ampoules LED dans certains villages, ainsi que lors de toute nouvelle installation ou remplacement. Ils sont plus résistants aux conditions climatiques difficiles.
– Clocher de l’église de Val Thorens éclairé avec des LED.
– Installation d’un éclairage inter-crépusculaire au parking couvert de la Croisette aux Menuires. Il éclaire le parking la nuit seulement et s’éteint le jour en fonction de l’intensité lumineuse.
– Installation de lampadaires à énergie solaire et éolienne sur des sites éloignés du réseau d’éclairage public, comme par exemple l’abribus des Varcins.

  • Mise en place d’une extinction partielle de l’éclairage public : du 12 mai au 30 juin et du 1er septembre au 18 novembre, de minuit à 5h du matin.
La construction de nouveaux bâtiments :
  • La garderie du chef-lieu a été bâtie selon les normes « basse consommation » et avec des matériaux ayant un faible impact sur l’environnement (2010).
  • Utilisation d’une chaudière à granulés bois pour chauffer le bâtiment du ski-club des Menuires.
La rénovation des bâtiments publics :

En 2009, un audit énergétique global a été réalisé sur 47 bâtiments communaux pour connaître leur performance énergétique et mettre en place un programme de rénovation adapté à chaque bâtiment. Depuis, une somme au budget communal est allouée chaque année à la rénovation des bâtiments publics.

Sensibilisation et communication en mairie

  • Point info en mairie du chef-lieu avec des livrets édités par l’ADEME sur différents sujets : énergies renouvelables, rénovation de bâtiment, produits labellisés, compostage…
  • 2010 : organisation d’un séminaire traitant de « la performance énergétique du bâtiment dans les collectivités locales », en partenariat avec l’ASDER, Rhône Alpes Energie Environnement et le réseau de communes « Alliance dans les Alpes ».
  • Participation à la manifestation nationale « Le jour de la nuit ».

La mobilité

  • Installation de bornes de recharge pour véhicules électriques à Saint-Martin de Belleville et aux Menuires.
  • Le transport public

– 2019 : expérimentation de la première navette électrique autonome quatre roues motrices à Val Thorens.
– Mise en place par la commune de navettes gratuites inter-villages et stations pendant les saisons touristiques :

– Navettes inter-quartiers dans les stations des Menuires et de Val Thorens
– Navettes inter-stations
– Navettes Villarabout / Saint-Martin

– Novembre 2018 : Mise en place de navettes entre Moûtiers et Val Thorens pour tous les travailleurs de la vallée.
– Co-voiturage :

– Adhésion à « Rézo Pouce » (système d’auto-stop local) avec mise en place d’arrêts placés dans le respect du code de la route.
– Création d’un parking « co-voiturage » à Saint-Jean de Belleville

  • Les sentiers pédestres et VTT

– La commune améliore constamment les modes alternatifs de déplacement ou « mobilité douce » : des sentiers et chemins sont régulièrement créés et restaurés avec la mise en place d’une meilleure signalétique.
– Création de sentiers par type d’activités afin de réduire les accidents entre randonneurs et vététistes.

  • Les loisirs motorisés en espaces naturels

– Les activités de motoneige sont encadrées par une convention signée entre la commune et les loueurs. Deux circuits, un aux Menuires, l’autre à Val Thorens, délimitent strictement le périmètre de circulation des motoneiges.
– Tous les engins (quad, motoneige…) mis à disposition par les loueurs sont aux normes européennes et équipés de moteurs 4 temps moins polluants.

Les actions spécifiques

  • La restauration scolaire

– 2009 : Mise en place d’une semaine « bio » à l’initiative du Conseil municipal jeune.
– 2011-2012 : Intégration de produits issus de l’agriculture biologique et/ou locaux dans les menus.
– 2018 : Etude sur le gaspillage alimentaire dans les cantines scolaires en collaboration avec la communauté de communes Cœur de Tarentaise.

  • Actions de sensibilisation à destination des écoliers de la vallée.

Quelques exemples de politique interne

Les agents de la mairie se sont engagés à adopter des comportements éco-citoyens :

  • Privilégier l’achat de produits éco labellisés (label européen, PEFC…) ou moins nocifs pour l’environnement : papier, savon, produits sanitaires…).
  • Mise en place du tri sélectif dans les bâtiments communaux.
  • Maîtrise de la consommation d’énergie, en éteignant les appareils en veille le soir par exemple.
  • Sensibilisation du public : Le service environnement informe et encourage les comportements éco-citoyens des Bellevillois notamment dans les bulletins municipaux.
  • La suppression des produits phytosanitaires.
  • Les garages communaux sont équipés de bacs de tri spécifiques aux différents matériaux utilisés sur leurs chantiers.

L’action sociale

L’accessibilité aux personnes à mobilité réduite

  • 2010 : la commune missionne un bureau d’étude pour réaliser un « diagnostic « accessibilité des personnes à mobilité réduite » dans tous les établissements communaux recevant du public.
  • 2011 : définition des sites prioritaires à améliorer en fonction du service rendu aux publics et de la fréquentation.
  • 2012 : adhésion à la charte « Pour une montagne de confort » du Conseil départemental.
  • Mise en accessibilité :

– de l’office du tourisme des Menuires (2012)
– de la Maison de Val Thorens (2012-2014)

Les personnes âgées

Accédez à la page dédiée par ici.

L’accueil des saisonniers

Accédez au site Espace saisonniers.

Les logements sociaux

Le territoire comprend 14 bâtiments à loyer modérés pour les populations permanentes et saisonnières, soit près de 700 logements.

Pour plus de détails, cliquez ici.

Le patrimoine

Découvrez notre patrimoine bâti ainsi que notre patrimoine naturel.

La vie culturelle et associative

L’accès à la culture

Découvrez la vie culturelle dans les Belleville ici.

La vie associative

  • La commune attribue chaque année des subventions aux associations pour encourager les pratiques d’activités associatives.
    Pour en savoir plus sur la vie associative, cliquez ici.
Maire Les Belleville utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).